Avocat vente aux enchères

Toute personne, à l’exception du débiteur saisi, peut participer à une vente aux enchères judiciaire pour l’achat de biens meubles et immeubles, généralement à des prix très favorables par rapport aux prix du marché. Les enchères judiciaires sont des procédures judiciaires concluant le processus d’expropriation par lequel les actifs du débiteur qui n’a pas réglé les dettes en souffrance sont vendus publiquement au plus offrant, à partir d’un prix de base. En règle générale, les actifs issus de procédures de faillite ou de saisie immobilière sont vendus aux enchères judiciaires.

La participation à une enchère judiciaire, avec ou sans enchère, exige le strict respect de certaines dispositions concernant la forme de la demande de participation, la soumission d’une offre, la manière dont l’acompte doit être versé et la participation à l’enchère, faute de quoi l’offrant sera exclu. Le Code civil permet au soumissionnaire d’être représenté par un avocat, qui peut également être présent le jour de l’ouverture des enveloppes ou des soumissions ou préparer l’offre au nom du soumissionnaire.

S’en remettre à notre cabinet, c’est trouver une assistance qualifiée pour participer en toute sécurité et en toute quiétude à une vente aux enchères judiciaire.
Libération des biens immobiliers achetés lors d’une vente aux enchères judiciaire :

Très souvent, les biens achetés lors d’une vente aux enchères judiciaires sont encore occupés par le débiteur exécutant ou par des tiers sans titre ; pour obtenir la mainlevée et la disponibilité matérielle des biens achetés, il n’est pas possible de procéder arbitrairement, mais il est nécessaire d’engager une procédure exécutive de mainlevée similaire à l’expulsion pour retard de paiement, impliquant l’huissier de justice territorialement compétent.

Notre Cabinet peut s’occuper de toutes les tâches liées à la liquidation et à la libération des biens immobiliers achetés aux enchères, jusqu’à la mise en possession effective des biens du propriétaire.

Délai de mainlevée de l’immobilisation : en moyenne, il faut compter environ 4 à 6 mois pour la mainlevée de l’immobilisation de l’immeuble, avec un certain nombre de formalités à accomplir, telles que l’ordre de mainlevée, l’avis de délogement et l’accès de l’huissier de justice.

Frais de mise à disposition : à partir de 1000 CHF, taxes et frais de séjour en sus.

Pour toute information, clarification ou pour une consultation personnalisée, n’hésitez pas à nous écrire ou à nous téléphoner, ou à enregistrer nos références (en bas à droite) pour quand vous en aurez besoin.

Avocat vente aux enchères
5 (100%) 9 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *