Avocat divorce sans consentement mutuel

Lorsque le mari et la femme ne s’entendent pas sur toutes les conditions du divorce, ou lorsque l’un des époux n’a pas l’intention d’accorder à l’autre le divorce, l’époux intéressé à obtenir la dissolution du mariage est forcé de procéder en introduisant une procédure de divorce sans consentement mutuel devant le tribunal.

La procédure contentieuse de divorce est essentiellement nécessaire lorsque les parties ne sont pas en mesure de se réunir, même après l’assistance d’un bon avocat spécialisé dans le mariage ou d’un médiateur familial, sur les chapitres fondamentaux du divorce, tels que la présence et/ou le montant de l’allocation de divorce (la pension alimentaire du conjoint), l’attribution du foyer familial, la répartition des biens résiduels ou le soin des enfants.

Dans ce cas, le conjoint qui souhaite mettre fin au mariage présente individuellement la demande au tribunal compétent avec l’assistance d’un avocat, convoquant l’époux adverse devant le Tribunal et renvoyant la décision sur les demandes proposées à ce tribunal. La procédure pourrait être conclue dès la première audience, si l’autre conjoint accepte les demandes faites par l’autre partie ou, en cas d’opposition, s’éternise à travers les différentes étapes de la procédure civile.

Notre cabinet assiste ses clients avec professionnalisme et préparation afin d’arriver à la meilleure solution possible en cas de crise conjugale, en privilégiant, dans la mesure du possible, la définition conjointe de la relation conjugale et en fournissant l’aide juridique nécessaire, le cas échéant, aux conjoints en conflit.

Délai de divorce : Par rapport à la procédure de divorce conjoint, qui se termine généralement dans les 4 mois suivant le dépôt de la demande, le divorce dure généralement plus longtemps, en fonction du conflit entre les époux et de la charge de travail du tribunal. Le divorce par voie judiciaire est à tous égards une poursuite civile qui dure, en moyenne, un an ou deux ans.

Les frais de divorce devant les tribunaux : ils dépendent essentiellement de la nature conflictuelle des époux et de la durée de la procédure (c’est-à-dire en fonction du nombre d’audiences, d’actes de procédure et de documents à présenter, de réunions, etc.) et, en moyenne, dans les affaires moins complexes, ils s’élèvent entre 3000 et 4500 CHF

Pour toute information, devis ou prise de rendez-vous en cabinet, n’hésitez pas à nous écrire ou à nous téléphoner par Whats app, ou à enregistrer nos références (en bas à droite) pour quand vous en aurez besoin.

Avocat divorce sans consentement mutuel
5 (100%) 10 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *